Informations sur Chief Keef


nom
Keith Cozart
Date de naissance
15 Aug 1995
ville
Chicago, Illinois
Alias
Sosa, Almighty So, etc.
Label
Glo Gang / Interscope Records
Réseaux
         

Biographie de Chief Keef


Chief Keef, son vrai nom Keith Farrelle Cozart, né le 15 août 1995 (24 ans) à Chicago, à l'Illinois, est un rappeur américain. Chief Keef grandît dans le quartier du parkway garden (Oblock) à Chicago et se lance très jeune dans le rap. Il est un des précurseurs de la drill ; qu'il popularise à travers le monde avec ses titres I Don't Like, Love Sosa et Hate Bein' Sober.

En 2012, Chief Keef s'engage avec le label Interscope Records, puis avec le label 1017 Brick Squad dirigé par Gucci Mane. Keef devient également CEO de son propre label, Glory Boyz Entertainment, plus tard rebaptisé Glo Gang. Son premier album studio intitulé Finally Rich est publié le 18 décembre 2012.

Chief Keef (Keith Cozart) né à Chicago il a une mère alors âgée de 16 ans ; il obtient le nom de son oncle décédé. Il grandît dans le quartier du parkway garden (oblock) dans le sud de Chicago. Keef ne connaît pas son père biologique ; mineur, Keef est sous la garde de sa grand-mère, avec qui il vit dans sa résidence à Chicago. Il se lance dans le rap très jeune, soi-disant à 5 ans, en utilisant la machine à karaoké de sa mère et des cassettes vierges pour enregistrer ses chansons. Il cite Lil Wayne, G-unit, Gucci Mane, Beanie, Freeway et The Diplomats comme ses principales influences musicales.Pendant son enfance, Keef étudie à la Dulles Elementary School et à la Banner School, une école de jour pour enfants spéciaux. Keef quitte les études à la Dyett High School à l'âge de 15 ans,. Chief Keef est affilié au Black Disciples(oblock,600,F$,lamron)Débuts, Finally Rich, et mixtapes (2011–2013)

En 2011, Keef se popularise localement et doucement dans le sud de Chicago grâce à ses mixtapes, The Glory Road et Bang. En décembre, Keef fait feu depuis une Pontiac Grand Prix dans le quartier de Washington Park. La police se rend sur les lieux de l'incident et Keef sera appréhendé pour port d'arme illégal. Keef est placé en arrêt chez sa grand-mère pendant 30 jours, puis encore pour 30 jours. À cette période, il semblerait que Keef ait suffisamment acquis une notoriété musicale locale, dont les fans sont principalement des étudiants,. En maison d'arrêt, Keef poste plusieurs vidéos sur son compte YouTube. Ces vidéos centrent principalement sur un dérivé du hip-hop de Chicago, la drill,. Sa popularité s'accroît en peu de temps entre la publication de ses mixtapes, Bang et Back From the Dead, et de ses vidéos, comme Bang, 3Hunna et I Don't Like,. Plus tard, WorldStarHipHop publie une vidéo d'un enfant hystérique fêtant la libération de Keef, qui aide Keef à se populariser encore plus,. Au début de sa carrière musicale, la chanson de Keef I Don't Like devient un succès à Chicago. Elle attire également l'attention de Kanye West, qui en compose un remix avec les rappeurs Pusha T, Jadakiss et Big Sean. À ce moment, David Drake du magazine Spin note en 2012 que Keef « est soudainement sorti de l'ombre. »

Durant l'été 2012, plusieurs labels se disputent Keef, comme CTE World du rappeur Young Jeezy. 2013 est une année silencieuse en termes de chansons ; Keef débute l'année en signant au label Interscope Records un contrat qui lui promet également son propre label Glory Boyz Entertainment (GBE). Le contrat, pour trois albums, est estimé à 6 millions de dollars, avec le versement d'avance de 440 000 $ pour fonder GBE. Le premier album de Chief Keef, Finally Rich, est publié le 18 décembre 2012. Il fait participer les rappeurs 50 Cent, Wiz Khalifa, Young Jeezy, Rick Ross et le membre des Glory Boyz Lil Reese.

Le 26 mars 2013, Keef est annoncé pour le Freshman Class du magazine XXL. Le 8 mai 2013, Gucci Mane annonce sur Twitter, Chief Keef comme nouveau membre de 1017 Brick Squad Records. Keef participe à la chanson Hold My Liquor, le cinquième titre extrait de l'album de Kanye West, Yeezus, publié le 18 juin 2013. À ses 18 ans, le 15 août 2013, Chief Keef publie sa mixtape Bang, Pt. 2. Bang, Pt. 2 est un avant-goût de son prochain album, mais est accueillie de manière mitigée, voire négative. Le 12 octobre 2013, une autre mixtape, Almighty Sosa est publiée. Comme pour Bang, Pt. 2, Almighty So est également accueillie de manière mitigée, voire négative. Il travaille ensuite sur son deuxième album.Bang 3, Nobody, et The Cozart (depuis 2014)

De 2013 a 2018, Chief Keef publie un grand nombre de mixtapes sur Internet, notamment sur les sites HotNewHipHop et DatPiff. Plusieurs de ses mixtapes ont un certain engouement underground et Chief Keef continue de faire évoluer son style dans l'ombre mais en maintenant une fanbase solide. A partir de 2015, beaucoup des nouvelles têtes d'affiches, comme Lil Uzi Vert ou Playboi Carti déclarent être fortement influencé par lui. Cela continue en 2017 avec l'arrivée du Soundcloud Rap, dont de nombreux artistes, notamment Lil Pump ou encore Smokepurpp, le considèrent comme une idole. Il est considéré par beaucoup comme le père du "Mumble rap" et a influencé toute la nouvelle génération sur les instrus, les flows et la banalisation des dreadlocks dans le rap américain, sans parler de la violence et l’ignorance assumée des textes. Cependant il n'a ni succès commercial ni tubes, même si beaucoup de ses sons ont souvent un vrai engouement chez ses fans. Les seuls gros hits qu'on peut dire de Chief Keef, c'est I Don't Like en featuring avec Lil Reese, Love Sosa, Earned It, Faneto, Hate being sober, worries, stupid, Ballin, Same. Celà s’explique par le fait que le rappeur ne fasse que très peu la promotion de ses morceaux et qu’il soit toujours resté fidèle à son style de musique assez violent et critiqué.

En 2018, il entre en clash avec le rappeur 6ix9ine, qui est aujourd'hui, incarcéré. Celui-ci est alors en clash avec Trippie Redd, qui s'avère être le cousin de Tadoe, le bras droit de Chief Keef. Après plusieurs péripéties, le résultat pour Keef est mitige, mais il reste sur ses forces et a beaucoup parler de lui et reçoit du soutien.Démêlés judiciaires

Le 27 janvier 2011, Keith Cozart est arrêté pour fabrication et vente d'héroïne. Il est déclaré coupable et placé en résidence surveillée. En décembre 2011, alors que Keef quitte la maison de sa grand-mère il est interrogé par un policier. Le jeune rappeur, alors âgé de 16 ans, qui cachait sur lui une arme, décide de s'enfuir. Le policier poursuit Cozart pendant quelques minutes et à plusieurs reprises pendant la course poursuite, Keef pointe son arme vers le policier. Ce dernier riposte en tirant vers Keef mais manque sa cible. Keith Cozart est arrêté quelques mètres plus loin et plus tard inculpé de trois chefs d'accusation graves. Après avoir passé quelque temps dans un établissement pénitentiaire pour mineurs, il est placé de nouveau en résidence surveillée chez sa grand-mère.

Le 5 septembre 2012, la police de Chicago suspecte Chief Keef d'avoir un rapport avec la mort d'un autre jeune rappeur de Chicago, Joseph « Lil JoJo (en) » Coleman, tué par balle la veille. Les rumeurs autour de la culpabilité de Keef seraient dues à un tweet suspect posté par le rappeur lui-même, moquant la mort de Coleman : « c’est dommage parce que ce négro Jojo voulait être comme nous. » Cozart déclara que son compte avait été piraté. La mère du rappeur décédé a plus tard ouvertement affirmé que Chief Keef avait payé pour que son fils soit tué. Le 17 octobre 2012, les procureurs du comté de Cook demandent à un juge de renvoyer le rappeur en détention pour mineurs pour ne pas avoir respecté sa liberté conditionnelle. Le jeune rappeur aurait été interviewé par le site Pitchfork dans un champ de tir tenant une arme dans ses mains, alors que sa liberté conditionnelle lui interdisait tout port d'armes. L'audience, plusieurs fois repoussée est fixée au 15 janvier 2013.

Le 15 janvier 2013, Keef est placé en garde en vue. À la suite de son audience, il est condamné à deux mois dans un centre de détention pour mineurs et admis comme Pupille de l’État. Le 14 mars, après 60 jours de détention, il est libéré. Le 17 janvier 2013, il est poursuivi par une compagnie de promotion basée à Washington pour avoir manqué un concert le 29 décembre 2012 à Londres. Ni Keef, ni son label ne se sont exprimés sur le sujet et ils ont même ignoré le procès. Chief Keef est alors condamné à payer plus de 230 000 dollars à la compagnie.

Le 23 mai 2013, Cozart est arrêté dans un hôtel de luxe à Atlanta pour avoir fumé de la marijuana en public et pour trouble à l'ordre public. Il est libéré dans la journée. Huit jours plus tard, Keef est arrêté pour excès de vitesse, il roulait à 177 km/h, soit deux fois plus que la limite autorisée et pour quantité illégale de passagers dans sa voiture. Il est libéré sous caution. Lors de son procès le 17 juin, il plaide coupable et est condamné à 531 dollars d'amende, 18 mois de liberté conditionnelle et 60 heures de travaux d'intérêt général. Il est également condamné à se présenter à des tests de dépistage de drogue à des dates au hasard.

Le 1er septembre 2013, le jeune rappeur est poursuivi en justice pour ne pas avoir payé son loyer pendant plus de deux mois. Selon le propriétaire de la maison de Cozart, ce dernier lui devrait près de 10 000 dollars. Une dizaine de jours plus tard, le 12 septembre, un mandat d'arrêt est émis contre Cozart. En effet, n'ayant pas payé plus de vingt mille dollars de pension alimentaire à la mère de son enfant, il devait se présenter devant le juge, mais le rappeur n'est jamais venu.

Le 15 octobre, alors qu'il se présente à l'un de ses tests de dépistage obligatoires, il est contrôlé positif à la marijuana. Étant en liberté conditionnelle, il est condamné à 20 jours de prison, mais il est relâché après neuf jours à cause de la surpopulation de la prison du Comté de Cook. Cependant, peu de temps après, le 6 novembre 2013, il est annoncé que le rappeur a raté deux autres tests de dépistage à cause de la marijuana. Le juge du Comté de Cook le condamne cette fois à 90 jours de cure de désintoxication.ControversesRivalités

En juin 2012, le rappeur de Chicago, Rhymefest poste sur son blog un post critiquant l'attitude de Chief Keef et décrit celui-ci comme une « bombe » et un « porte parole de l'industrie carcérale ». Ce post critiquait également d'autres rappeurs comme Waka Flocka Flame ou Rick Ross.

En août 2012, un autre rappeur de Chicago, Lupe Fiasco, déclare durant une interview que la culture représentée par Keef lui faisait peur. Il critique l'influence de Chief Keef sur les jeunes des quartiers et la banalisation de la violence exprimée dans ses paroles. Dans un tweet, Keef lui répond en l'insultant et le menaçant. Cependant encore une fois, le rappeur déclare que son compte était piraté et que son tweet n'était pas authentique.

En 2013, Lil Durk a été arrêté sur des accusations d'armes à feu et sa caution a été fixée à 100 000 $. Durk avait besoin de 10 000 $ pour être libéré de prison mais Chief Keef ne lui donne pas cet argent. Après être sorti de prison, les deux se sont clashés sur Twitter. Quelques jours plus tard, Keef dit sur Twitter qu'il a acheté une voiture à 10 000 $.Instagram

Le 15 septembre 2012, Keef poste sur le réseau social Instagram, une photo de lui recevant une fellation. En conséquence, son compte est banni du réseau.Katy Perry##--##
  Editer la biographie de Chief Keef

Albums de Chief Keef

Paroles de Chief Keef

Meilleure(s) Punchlines de "Chief Keef"


Aucune punchline n'a été ajouté pour le moment, n'hésites à soumettre ta citation préférée de Chief Keef.

  Poster par  |  il y a 7 ans