lyrics Comme en Serbie by Rémy

By  |  9 months ago  |  Artist : Rémy
  Contributors : 0
  CORRECT LYRICS

Lyrics: Comme en Serbie

[Intro]
Yah
Eh

[Couplet unique : Rémy]
Dans nos vies, la chance apparaît pas à chaque coin d'rue (ouais, ouais, ouais)
Et s'il faut, maman, j'éliminerai chacun d'eux (ah bah ouais)
Traverser ciel et terre (ah bah ouais, ah bah ouais), moi, j'ai jamais su faire (moi, j'ai jamais su faire)
Tu parles de tes 'blèmes mais rares sont les personnes qui n'ont pas souffert
Et tu sors la Kala' car nos rues sont sous scellés (eh), y a plus d'pochtars donc les dix sont sous cello' (ouh)
Fin d'GÀV, papa t'attend d'vant la télé (eh), tu rentres même pas, tu vas t'laver au tel-hô (oui)
J'connais la rue, ses environs (ouais), viens chez moi demander (viens chez moi demander)
Y a un talent dans tout, si tu veux faire des sous sales, mec, faut être rusé
Des fois, j'ai des flashbacks, surtout quand y avait pas un bruit dans l'hall
À part une daronne qui marche sur un pocheton ou quand deux-trois p'tits revenaient du football
Y a moins d'amour, y a plus de haine, y a encore plus de pièges quand tu montes les marches
S'ils attaquent pas l'physique, ça s'ra la dégaine, ils resteront muets quand tu laisseras une trace (pah, pah)
Et comme vous pouvez l'voir, j'suis pas un voyou, eh, moi, j'sais faire que rimer les voyelles
J'aurais p't-être fait d'la variété comme Aznavour, eh, si j'avais grandi à La Rochelle
À vos marques, prêts, feu, partez, les derniers vont tirer sur les premiers servis (pah, pah, pah)
On veut la cagnotte depuis qu'on sait compter, c'est les cités armées comme en Serbie
Te prends pas pour c'que t'es pas, ma lle-cai, j'traîne avec des mecs qui t'mettent des bananes comme dans Mario Kart (Mario Kart)
Il m'faut un gun et un avocat, faut aussi que j'pète la femme à akhi mais, eh, j'peux pas v'nir la chercher en Mégane
Quand c'est l'Berlingo qui t'se-cour derrière, tu ris, quand c'est les TDM, t'oublies les dos d'âne
Mon gros, j'viens prendre mon dû si c'est pas trop tard, pour mes projets, j'me lèverai jamais trop tôt
Frérot, j'ai d'jà essayé d'mettre un costard dans mon ensemble du Barça, j'me sens moins costaud, ah
Finir mes jours sur la Costa del Sol, j'me demande (bah ouais), au moins, là-bas, ils mettent moins d'amendes (bah ouais)
Le seul truc dont j'suis vraiment sûr, c'est la mort (bah ouais), et qu'est-ce qui évite les fissures ? C'est le manque

[Pont : Rémy]
On s'est mangé l'sol, on a fait nos marques, grandi comme des bonhommes, maintenant, fais-nous mal
J'te raconte que ma vie, y a pas d'phénomène (y a pas d'phénomène) mais y a toujours les 'blèmes
Devant la proie, mi-homme, mi-animal, fais plus l'mec de la rue au tribunal
Et notre vécu, t'sais qu'on l'a fait nous-mêmes, ah

[Outro : Rémy & Mac Tyer]
Laissez-moi seul avec mes fantômes, faut pas m'parler quand j'ai l'démon
Rien ne sert de gouverner l'royaume (ah ouais ?) si les soldats n'connaissent pas ton nom
Moi, j'ai écrit mes rêves à la craie, les larmes de la rue l'ont effacé
La peur d'échouer tellement qu'ça m'effraie, maintenant, j'ai décidé d'gagner (pah)
Laissez-moi seul avec mes fantômes (ouais, ouais), faut pas m'parler quand j'ai l'démon (ouais, ouais)
Rien ne sert de gouverner l'royaume si les soldats n'connaissent pas ton nom (ah bah ouais)
Moi, j'ai écrit mes rêves à la craie, les larmes de la rue l'ont effacé (ils l'ont effacé)
La peur d'échouer tellement qu'ça m'effraie, maintenant, j'ai décidé d'gagner
C'est la street, mon pote, c'est Rémy
Ça vient d'Auber, eh

  COMMENT(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.