BAKAR - COEUR NOIR

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : BAKAR
BAKAR - COEUR NOIR

BAKAR

COEUR NOIR

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: COEUR NOIR

L’amour c’est parfois débile, la haine attire le mépris
T’as beau porter des habits chers
Rien ne vaut la yerpri
C’qui s’achète pas est mérité
C’qui coûte cher est périssable
C’qui s’achève est vérifié
Le jour love du monde et l’métissage
S’il aime le monde alors quoi d’neuf ?
Bluff, ils nous ont par milliers
Croire à c’qu’on touche et non c’qu’on voit
Et si les miroirs sont truqués
On fait rimer c’qui est réel
On essaie d’toucher le cœur des reufs
Avec des [?] et des œuvres
Avec des filtres, elles s’font des seufs
J’ai rarement écouté c’qu’on m’a dit
J’ai toujours suivi près d’mon cœur
Puis j’ai poussé parmi les orties
Oh c’est difficile d’être une fleur
Un peu d’couleurs dans un monde gris
Même si le noir me va si bien
Un peu de rouge dans un monde triste
Où le désir causera notre fin
On vit d’oseille et de péchés dans c’monde de fou
Moins tu t’entoures mieux t’es d’bout
On vit d’oseille et de péchés dans c’monde de fou
Moins tu t’entoures mieux t’es d’bout

T’as ceux qui disent qu’l’amour est mort
Et d’autres en ont une peur noire
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
Reste comme tu es, aime qui tu veux
Et dis-leur d’aller s’faire voir
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
T’as ceux qui disent qu’l’amour est mort
Et d’autres en ont une peur noire
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
Reste comme tu es, aime qui tu veux
Et dis-leur d’aller s’faire voir
Cœur noir, cœur noir, cœur noir

Des fois l’amour c’est stupide
Je t’aime avec ou sans un titre
On a beau souvent se détester
Le scénario est parfois subtil
Des fois l’orgueil peut t’menotter
Tout c’qui s’enferme est libérable
Le charme des mots d’vient culottés
Seuls les arcs sont recevables
Welcome le monde si elle aime le peuple
Tout n’est que light futilité
Tout n’est que peur, hostilité
On sait bien c’qui berce l’humanitaire
Y croire ou bien rêver
J’préfère voir que rêver
Se revoir et se méfier
J’crois que mon cœur est un métier
Dur de n’pas chavirer quand la vitre baise
Transpercer les yeux, dis-lui que t’es plus l’même
Souffrir de c’qu’on a construit c’est bien ça l’malaise
Dans tout un bordel il y’a toujours un je t’aime

T’as ceux qui disent qu’l’amour est mort
Et d’autres en ont une peur noire
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
Reste comme tu es, aime qui tu veux
Et dis-leur d’aller s’faire voir
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
T’as ceux qui disent qu’l’amour est mort
Et d’autres en ont une peur noire
Cœur noir, cœur noir, cœur noir
Reste comme tu es, aime qui tu veux
Et dis-leur d’aller s’faire voir
Cœur noir, cœur noir, cœur noir

no avatar
Omax6mum
MEMBER HHS

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.