Cinco - Namek

Par  |  il y a 16 jours  |  Artiste : Cinco
Cinco - Namek

Cinco

Namek

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Namek

T'as l'mojo négro

C'est après le bonheur que l'on cours, ralentis essoufflé par les bouts d'shit
Je survole la terre comme vautour, fuck à demain le respect je le veux tout de suite
Jour de paye me rappelle la bourse, quand je courrais de gauche à droite tel un coursier
C'est après le bonheur que l'on cours

Me la mettre, tous ces fils de timpe veulent un maître
Tous me veulent à mort sans l'admettre, jure pas sur la mecque
J'ai l'pôle nord sur la neck, j'suis l'chef d'un état sur namek
Trop d'ennemis en veulent à ma vie, ma vie qu'j'ai laissé sur le parvis, à vie
Guette le ciel et la vue, la ville guette la mort, les désirs avides
Ravis quand bleu est l'ciel, j'suis équipé en vie en (?)

On attaque et tous les contres on maîtrise
Oui the pess' on fait d'la contrepèterie
J'les vois pas car ils sont contre mes idées
C'est après le bonheur que l'on cours, ralentis essoufflé par les bouts d'shit
Je survole la terre comme vautour, fuck à demain le respect je le veux tout de suite
Jour de paye me rappelle la bourse, quand je courrais de gauche à droite tel un coursier
C'est après le bonheur que l'on cours

D'où je viens on sait tous où l'on va, d'où je viens tous le monde rêve de faire lise-va
Ferme la si tu donnes pas tout pour l'avoir
Cache toi comme le (?) qui se cache derrière l'aval
Nique la mère au procureur et aux greffiers
Même si elle nous baisse justice nous sommes obligés de défier
On vie on vend on meurs mais c'est la fe-li, tu peux finir dans une ruelle disparaître comme Affelay
Les filles bien se changent en putes, les putes deviennent des putes à foulard
Cache tes zaf' dans l'fut c'est c'que les grands nous on (?)
Si un jour j'le fais, j'emmène mère sur l'île de Foula
Si un jour j'le fais, je prends mes frères et on quitte full àl
Pour avancer faut les moyens et l'envie, souhaite mon ffe-bi et longue vie
J'baisait biatch sans les vues, renoncer ne fait pas partie de mon avis
Mon G à trop côtoyer la mort on se raccroche à la vie

On attaque et tous les contres on maîtrise
Oui the pess' on fait d'la contrepèterie
J'les vois pas car ils sont contre mes idées
C'est après le bonheur que l'on cours, ralentis essoufflé par les bouts d'shit
Je survole la terre comme vautour, fuck à demain le respect je le veux tout de suite
Jour de paye me rappelle la bourse, quand je courrais de gauche à droite tel un coursier
C'est après le bonheur que l'on cours
C'est après le bonheur que l'on cours, ralentis essoufflé par les bouts d'shit
Je survole la terre comme vautour, fuck à demain le respect je le veux tout de suite
Jour de paye me rappelle la bourse, quand je courrais de gauche à droite tel un coursier
C'est après le bonheur que l'on cours

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.