D.A.V - Chaque jour

Par  |  il y a 20 jours  |  Artiste : D.A.V
D.A.V - Chaque jour

D.A.V

Chaque jour

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Chaque jour

Chaque jour, c'est la police qu'on tente d'éviter
Chaque jour, les balances se content d'ébruiter
J'suis dans l'trafic de stup' everyday
Chaque jour, les ients-cli veulent quelque chose à effriter
Babe, babe, babe, babe, babe, baby
Paye la marchandise, on vend que d'la qualité
J'suis dans l'trafic de stup' everyday
Chaque jour, les ients-cli veulent quelque chose à effriter

C'est dans les soirées qu'on dansait, puis, l'entourage sait condenser
Plus j'essaie de penser, plus je sais qu'j'vais pioncer, mon but est de foncer donc j'vais me défoncer
J'vais dépenser très peu, j'ai des pensées de beuh, le soir, le ciel est noir, j'me lève, le ciel est bleu
On n'se confie qu'à deux, on n'se confie qu'à Dieu, j'vais bien jouer le jeu mais quels sont les enjeux ?
Je baisse la vitre de l'auto mate, j'suis plus automate
Et c'est mon dernier clip que tes potos matent et ton contrat ne vaut qu'un pot d'sauce tomate
Et j'me mélange pas, c'est la rancune et l'ego, H24 au studio, pas l'temps pour les gos
On m'reconnait trop donc j'prends plus le métro, deux-trois fils de putes que j'guette dans le rétro

Chaque jour, c'est la police qu'on tente d'éviter
Chaque jour, les balances se content d'ébruiter
J'suis dans l'trafic de stup' everyday
Chaque jour, les ients-cli veulent quelque chose à effriter
Babe, babe, babe, babe, babe, baby
Paye la marchandise, on vend que d'la qualité
J'suis dans l'trafic de stup' everyday
Chaque jour, les ients-cli veulent quelque chose à effriter

Deux-trois balances ont suscité, puis et vu et ont suscité les noms de quelques potos sûrs de ma cité
Ni la BAC ni la police pourront m'inciter à divulguer les noms des frérots impliqués
On vend d'la pure, re-frè, obligé d's'appliquer, on vient d'la ue-r, la vraie, pas le temps d's'la péter
Peu de gêne, peu de peine, trop de haine répétée
À plusieurs reprises, j'ai dû v'-esqui mon père, mauvais mélange, mauvaise tenue vestimentaire
Dans un de-mon de démons rempli de menteurs, on fait le featuring mais j'suis pas demandeur
J'me mélange pas, c'est la rancune et l'ego, H24 au studio, pas l'temps pour les gos
On m'reconnait trop donc j'prends plus le métro, deux-trois fils de pute que j'guette dans le rétro

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.