Dosseh - Paris en août

Par  |  il y a 8 mois  |  Artiste : Dosseh
Dosseh - Paris en août

Dosseh

Paris en août

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Paris en août

[Couplet 1]
La drogue c'est pas bon alors je n'en consomme pas je ne m'autorise qu'à la vendre
Dis à ta pute de me rejoindre j'suis sur le parking si elle aime les sucettes à la viande
Je les blesse pas je les fume pour pas qu'il se venge
J'ai un d'ces pédés dans chaque orteils normal que j'me vante
La vie c'est hardcore on le sait, on va pas en faire tout un fromage
J'veux juste baiser tout c'qui bouge avec la puissance d'un train en marche
Mon orgueil m'a permis des choses et m'en a empêché pas mal d'autres
J'savais qu'j'allais terminer chauve, je réfléchissais trop à m'sortir d'la daube
Avant c'était les keufs qui fumaient les mecs de tess
Aujourd'hui plus besoin de leur aide on est jamais mieux trahis que par les siens
J'demande à Dieu si il peut juste écouter cette requête
Le jour de la fin du monde, qu'il emmène les hommes, qu'il épargne les chiens

[Refrain]
J'ai grandi les poches étaient vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
Yeah, j'viens d'baiser j'ai les illes-cou vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
J'ai grandi les poches étaient vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
Yeah, j'viens d'baiser j'ai les illes-cou vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout

[Couplet 2]
Mot par mot je me déshabille que tu voies tout le silence que je porte
Par pitié je n'veux pas de fille tant qu'Amber et Kim ne sont pas morte
Pour qui se prend-il pour être impertinent de la sorte
Embrasse la bague du Don, remercie-le des bienfaits qu'il t'apporte
Conscient de n'être qu'un cobaye dans l'immense laboratoire qu'est le Monde
Rien n'change à part le blaze des biatchs que je monte
Ou la taille des liasses que je compte
Elle ne pratique pas la sodo' (hein), avec son propre mari (hein)
Mais m'supplie d'lui casser le dos (hein), pendant qu'leur bébé fait sa nuit (ha!)
N'attendez plus qu'j'ai le dos tourné pour dire le mal que vous pensez de moi
N'attendez pas que j'ai crevé pour m'dire le bien que vous pensez de moi
Parfois le public me fait peur qu'elle est cette folie qui l'habite
À prendre les paroles des rappeurs pour des extensions modernes de la Bible

[Refrain]
J'ai grandi les poches étaient vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
Yeah, j'viens d'baiser j'ai les illes-cou vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
J'ai grandi les poches étaient vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout
Yeah, j'viens d'baiser j'ai les illes-cou vides comme Paris en août
J'suis posé devant l'hanout, j'suis posé devant l'hanout

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.