Fixpen Sill - Bye Bye

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : Fixpen Sill
Fixpen Sill - Bye Bye

Fixpen Sill

Bye Bye

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Bye Bye

[Pré-refrain : Vidji]
Fonce dans les virages d’une route en Espagne, profite de c'qui tombe du ciel sans merci
Demain, j'me retrouve la tête dans l’airbag, foudroyé à pleine vitesse comme James Dean
Z'yeux à demi-ouverts, j'vois l’horizon qui taille
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye", eh
La vie : un casino, laisse tomber l'masque, impossible de dire comment ça s'termine
J'retiens pas mon souffle, ils peuvent compter l'cash, j’ai mon carré d’as, mes Gs, ma médecine
Z'yeux à demi-ouverts, j'vois l’horizon qui taille
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye, bye"

[Refrain : Lomepal & Vidji]
Seul avec les étoiles, j’ai enfin ouvert le portail, bye
Ma cousin, tire encore sur le feu d’artifice, j’ai la boca qui baille
Tout est beau, tout est pailleté, oh-oh, oh
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye, bye"
Seul avec les étoiles, j’ai enfin ouvert le portail, bye
Ma cousin, tire encore sur le feu d’artifice, j’ai la boca qui baille
Tout est beau, tout est pailleté, oh-oh, oh
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye"

[Couplet 1 : Keroué]
Pleinement absorbé par la scène, j’ai plus les détails
Y en avait tellement, sur l'qui-vive, la passion nous divise
Jusqu’à l’enterrement, code 1-8-7 sur les rumeurs
J'sais très bien comment fonctionne l’être humain, ça finit par déteindre sur mes humeurs, j’aime pas les commères, j’aime pas les suceurs
Parler pudeur avec vous, c’est juste impensable, ce s'rait un job à temps plein, vie désarticulée comme un pantin
En dérive sur mon hémisphère, toutes les nuits, je tourne en rond comme les aiguilles de Big Ben (Big Ben)
Sur l'trajet qui mène à ma rescousse, coffre gé-char mais j’ai pas pris la clé d'douze
Tous les souv'nirs sont comme évaporés, incertitude qui reste à gommer, j'danse autour du paratonnerre, ah yeah

[Pont : Vidji]
Fonce dans les virages d’une route en Espagne, profite de c'qui tombe du ciel sans merci
Demain, j'me retrouve la tête dans l’airbag, foudroyé à pleine vitesse comme James Dean
Z'yeux à demi-ouverts, je vois l’horizon qui taille
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye"
Dit bye, dit bye, dit bye...

[Couplet 2 : Lomepal]
Un reste de mushroom dans les molaires, mes yeux s'referment comme une clé à molette, oh
J’aime pas trop les Hommes, surtout ceux qui donnent les ordres, on s’entend comme les orties et les mollets
Encore un mot et je ferme les volets, oh God
C’est grave, plus je monte les paliers, plus mon cœur me dit : "bonne chance"
Grave, le soleil est si beau, j'vais me bruler en m’approchant
Oh god, mes cauchemars sont maintenant devenus vos rêves
Je vous remplacerais bien par une forêt, rien de méchant

[Pré-refrain : Vidji]
Fonce dans les virages d’une route en Espagne, profite de c'qui tombe du ciel sans merci
Demain, j'me retrouve la tête dans l’airbag, foudroyé à pleine vitesse comme James Dean
Z'yeux à demi-ouverts, j'vois l’horizon qui taille
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye"
La vie : un casino, laisse tomber l'masque, impossible de dire comment ça s'termine
J'retiens pas mon souffle, ils peuvent compter l'cash, j’ai mon carré d’as, mes Gs, ma médecine
Z'yeux à demi-ouverts, j'vois l’horizon qui taille
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye, bye"

[Refrain : Lomepal & Vidji]
Seul avec les étoiles, j’ai enfin ouvert le portail, bye
Ma cousin, tire encore sur le feu d’artifice, j’ai la boca qui baille
Tout est beau, tout est pailleté, oh-oh, oh
J'reste en position : le corps figé, la tête qui dit : "Bye, bye"
Seul avec les étoiles, j’ai enfin ouvert le portail, bye
Ma cousin, tire encore sur le feu d’artifice, j’ai la boca qui baille
Tout est beau, tout est pailleté, oh-oh, oh
Le corps figé, la tête qui dit : "Bye"

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.