Fixpen Sill - Haydn

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : Fixpen Sill
Fixpen Sill - Haydn

Fixpen Sill

Haydn

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Haydn

[Couplet 1 : Vidji]
Peu d'chances que tu m'croises dans l'périmètre, yeah yeah yeah yeah (quasi aucune chance)
Tacticien stratège comme Périclès, yeah yeah yeah yeah
J'arrive en Y sur un BW's, j'te baise t'en redemandes c'est un win-win
Flow qui coupe la Terre en deux comme le méridien d'Greenwich
Dans l'rap y'a plus de touristes que sur une plage de Benidorm
J'pête un pilon pile sur l'H de l'héliport
On cramait ça t'écoutais Crazy Frog, on réapparaît à chaque épisode
Tu veux faire la course relace tes Reeboks, le fixe dans la trousse dans la steribox
Le monde entier dans une flaque d'eau, regarde mon esprit flotter comme un drapeau
Discipliné tard les matelots , l'équipe te raye de la carte si tu parles trop (eh oh)
Le projet en phase def, t'es mort dans l'crash test
J'quitte sur une passe dec', j'crois qu'ça fait quatre 16

[Pont : Vidji]
En concert tous les soirs, tu m'vois sous les spots (caner, caner, caner, caner, caner, caner)
J'ai perdu tout espoir dans un coupé sport (caner, caner, caner, caner, caner, caner)

[Refrain : Vidji]
Pourquoi tu m'dévisages ouai ? J'retiens ma respiration
Que les dieux me bénissent Amen, nacelle en lévitation
On descend du ciel comme les aliens
Y'aura pas de trêve pas de happy end
J'écoute du Bach j'écoute du Haydnn, nan nan nan
Pourquoi tu m'dévisages ouai ? J'retiens ma respiration
Que les dieux me bénissent Amen, nacelle en lévitation
On descend du ciel comme les aliens
Y'aura pas de trêve pas de happy end
Le rap c'est périssable ouai, j'écoute du Bach j'écoute du Haydn

[Couplet 2 : Kéroué]
On descend du ciel comme aliens, j'ai donné trop d'temps sans grailler
Dépassement d'soi comme Sayen , il est temps de passer l'palier
L'anneau d'Saturne tourne autour d'ma tête
Centaines de rimes dans le Moleskine, y'a d'quoi te refiler le vertige
Je tiens aucun d'vous dans mon estime, ici pour envahir vos esprits gorge sèche
Commence par temporiser (eh), j'suis fortement motorisé (eh)
La chaleur monte dans le cockpit, au-dessus des normes autorisées
Fusil laser dans ta mère on verra c'qu'il en est je suis sûr de tout niquer
Seul option : vous coloniser, les plaies n'vont pas cotériser
Pas moyen qu'on arrondisse les angles, j'vois vos traits d'visages qui s'déforment
Des choses à redire putin la liste est longue, c'est l'heure de s'lancer mais le risque est fort
Tout une armée qui me suit juste un chrome à la main, c'est foutu pour vos carcasses
Flow en cascades, laisse pas d'traces, j'vous baisse face cam' et puis basta

[Refrain : Vidji]
Pourquoi tu m'dévisages ouai ? J'retiens ma respiration
Que les dieux me bénissent Amen, nacelle en lévitation
On descend du ciel comme les aliens
Y'aura pas de trêve pas de happy end
J'écoute du Bach j'écoute du Haydn, nan nan nan
Pourquoi tu m'dévisages ouai ? J'retiens ma respiration
Que les dieux me bénissent Amen, nacelle en lévitation
On descend du ciel comme les aliens
Y'aura pas de trêve pas de happy end
Le rap c'est périssable ouai, j'écoute du Bach j'écoute du Haydn

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.