Paroles Show Must Go On par La Hyène

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : La Hyène
  Contributeurs : 0
  CORRIGER LES PAROLES

Paroles: Show Must Go On

Si toute bonne chose ont une fin
La mienne viendra quand le rideau va tomber sur mes rêves, laissant place au chagrin
J'ai peur du vide même si j'ai grandi tout prêt des ravins
L'échec est la pire des blessures qui peut t'envoyer du terrain vers les gradins
Un jour j'mettrai un terme à tout ça
J'irai voir ce qui se passe ailleurs pour découvrir le monde de l'autre côté du mirage
Voir ce que le destin me réserve
Je veut pas rester là impuissant à regarder mes forces se diminuer
Mais pour l'amour des ghettoyouth le show doit continuer

15 piges de carrière à découper les instru
Sa mère
Poser des mots sur du papier torturé
Violente est la grammaire
La fin est proche de plus en plus, je ressens la pression du temps, l'étau qui se resserre
J'ai commis bien des erreurs dont certaines que je prendrai plaisir à refaire
Ouais, c'est au temps on emporte le temps
Autant on emportera le sang
Peu importe du moment que l'emporte le clan
J'vais tout lâcher mais partir libérer sachant que le destin est divin que j'en respecterai le plan
Sans jamais me retourner j'irai m'éteindre en silence dans les couloirs du néant

Les minutes assassinent ne connaissent pas les regrets
J'ai beau rester distant légèrement en retrait
J'en subit les faits comme la plupart des refrés
Je suis venu ouais j'ai vu mais j'ai perdu la re-gué
Bientôt sonnera pour moi le moment de partir
De voir tout mes espoirs relayés

Un jour j'mettrai un terme à tout ça
J'irai voir ce qui se passe ailleurs pour découvrir le monde de l'autre côté du mirage
Voir ce que le destin me réserve
Je veut pas rester là impuissant à regarder mes forces se diminuer
Mais pour l'amour des ghettoyouth le show doit continuer

Putain, c'est mon 9iéme albums et j'ai toujours la le-da
En attendant l'ultimatum je crache la fumé comme à me-da
J'me suis marié à la street et je porte mes illes-cou avant de porter la gue-ba
T'as beau être riche tu pourra jamais t'offrir une part de ma fierté à 2 balles
J'suis mené au score dans le temps additionnel
Mon amour-propre me tuera d'un crime passionnel
Bloquer au sous-sol dans l'ascenseur émotionnel
J'ai perdu la boussole qui mène au rationnel
J'rêvais d'une vie sensationnelle, j'ai dû me contenter de plaisir occasionnel
T'a vie un film plutôt banal
Mais j'peut t'garantir que ta fin sera mortel
J'mens irai voir ailleurs ce que l'avenir me réserve
En attendant j'prie l'éternel qui bénisse les miens, que du mal il les préservent
15 piges à pé-ra la détresse des banlieues
Comme le bon rap français j'suis voué à disparaître
J'me sent légèrement usé comme un jean's Disquared

Les minutes assassinent ne connaissent pas les regrets
J'ai beau rester distant légèrement en retrait
J'en subit les faits comme la plupart des refrés
Je suis venu ouais j'ai vu mais j'ai perdu la re-gué
Bientôt sonnera pour moi le moment de partir
De voir tout mes espoirs relayés

Un jour j'mettrai un terme à tout ça
J'irai voir ce qui se passe ailleurs pour découvrir le monde de l'autre côté du mirage
Voir ce que le destin me réserve
Je veut pas rester là impuissant à regarder mes forces se diminuer
Mais pour l'amour des ghettoyouth le show doit continuer

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.