Lefa - T'y arrivais pas

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : Lefa
Lefa - T'y arrivais pas

Lefa

T'y arrivais pas

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: T'y arrivais pas

Yah, comme une fleur poussant dans l'ciment, j'te trouve hallucinante
Comme les silences que tu laisses quand j'te parle d'mes sentiments
Tellement distante quand tu dis : "Nan"
J'ai l'impression d'être sur un autre continent
Y'a d'pire qu'l'indifférence, j'ai dû faire en sorte
De disparaître avant qu'les mots les plus féroces sortent
Et tu n'm'as pas retenu
Je t'ai cherchée dans d'autres femmes mais, mais je n't'ai pas reconnue
J'préfère te voir dans la plus horrible de tes tenues que d'en voir des milliers d'autres nues
(Des milliers d'autres nues, ouais) Accorde-moi juste une autre nuit
Tu vis dans mes pensées comme un putain d'cancer, me dis pas que j't'oublierai, merde, qu'est-ce que t'en sais ?
Seul et triste aux bals des ex-fiancés ; monte sur mes pieds, j'aimerais t'apprendre à danser
J'aimerais t'briser l'cœur juste pour voir si t'en saignes, juste pour voir si t'arrives à t'remettre en selle
J'aimerais qu'on inverse les rôles dans cette mise en scène, putain, j'ai tellement l'seum que j'veux plus qu'les gens s'aiment
J'comprends toujours pas ton attitude, pourquoi tu m'as menti, tout c'temps ?
Tu m'as laissé prendre de l'altitude pour m'laisser tomber, comme d'habitude
J'ai rien vu venir, c'est ça qui m'tue, j'pensais qu'ensemble on s'rait constants
Jusqu'à c'que ton amour capitule, jusqu'à c'que ton amour capitule

J'ai toujours pas changé les draps, j'y arrivais pas, nan
T'es partie parce que, dans mes bras, t'y arrivais pas, nan
T'aurais dû m'laisser du temps, t'aurais dû m'laisser du temps
Mais t'y arrivais pas, t'y arrivais pas, nan
J'ai toujours pas changé les draps, j'y arrivais pas, nan
T'es partie parce que, dans mes bras, t'y arrivais pas, nan
T'aurais dû m'laisser du temps, t'aurais dû m'laisser du temps
Mais t'y arrivais pas, t'y arrivais pas, nan

J't'ai pas donnée assez d'attention, obnubilé par mon ascension
J'me suis perdu dans mes textes, toi, tu connaissais déjà la fin d'la chanson
Et tu m'as laissé foncer dans un mur, j'savais pas qu'y'avait d'la haine dans l'amour
Tu m'as pas empêché d'enlever mon armure parce que, quelque part, tu souhaitais ma mort
Ouais, tu souhaitais ma mort, et
Tu baissais les yeux quand j'te disais : "Tu m'redonnes goût à la vie, mi amore"
Aujourd'hui, j'suis plus que bas, tous mes potes me disent : "Comporte-toi comme un homme", et
Personne peut m'comprendre, c'que j'ressens au plus profond d'moi reste impossible à nommer

J'ai toujours pas changé les draps, j'y arrivais pas, nan
T'es partie parce que, dans mes bras, t'y arrivais pas, nan
T'aurais dû m'laisser du temps, t'aurais dû m'laisser du temps
Mais t'y arrivais pas, t'y arrivais pas, nan
J'ai toujours pas changé les draps, j'y arrivais pas, nan
T'es partie parce que, dans mes bras, t'y arrivais pas, nan
T'aurais dû m'laisser du temps, t'aurais dû m'laisser du temps
Mais t'y arrivais pas, t'y arrivais pas, nan

Non, non, non, non, non, non
Non, non, non, t'y arrivais pas, t'y arrivais pas
Non, non, non, non, non, non
Non, non, non

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.