Scylla & Sofiane Pamart - Couteau papillon

Par  |  il y a 1 mois  |  Artiste : Scylla
Scylla & Sofiane Pamart - Couteau papillon

Scylla

Couteau papillon

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: Couteau papillon

Oh aïe aïe aïe, qu’est-ce que j’aime ces airs
Ça m’a toujours fasciné de le voir voler
J’ai dans la poche une miette de ciel
Mais pas la peine de t’affoler
Aïe aïe aïe, quand il danse le printemps revient
Et quand je me regarde sur le plat d’sa lame
Mon reflet m’renvoie vingt ans d’moins
Ne sois pas glaciale, t’as l’air sérieuse
Mais si tu pouvais voir en moi le nombre de souvenirs
Que j’ai en tête de personnes un p’tit peu nerveuses
Qui en l’voyant ont sorti leur plus beau sourire
Il me donne une classe royale
Il me réchauffe, il me fait bouillir les veines
Quand il me dit : "Gilles, tard la night
Fais moi sortir, j’peux me dégourdir les ailes"

Mon couteau papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Papillon, papillon
Ouais mon couteau papillon, papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Papillon, papillon

Il me rappelle qu’on a qu’une vie
Et qu’il y’a pas de place pour les faibles
Chaque soir il me supplie de lui faire battre les ailes
Ce soir on re-parierait dans l’enceinte de la vie
Quand on marche ensemble on se sent comme les princes de la nuit, princes de la nuit
Il veille à ma vie, il est mon ombre, prince de la nuit
Il veille à ma vie, il est mon ombre, prince de la nuit

N’lui en voulez pas non
Ne vous sentez pas menacé
Il est mon ange de métal
Mon petit soleil glacé
Il valse prudemment
Jamais si c’n’est pas nécessaire
Devant les gens qu’il n’aime pas trop
Monsieur refuse de déployer ses ailes
J’me sens coupable et je le garde
De toute façon, je rendrai les armes à la fin
C’est une question sentimentale
Il y a vingt, il me tenait déjà par la main

Ouais mon couteau papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Papillon, papillon
Ouais mon couteau papillon, papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Mon couteau papillon, papillon, papillon
Papillon, papillon, ouais

Il me rappelle qu’on a qu’une vie
Et qu’il y’a pas de place pour les faibles
Chaque soir il me supplie de lui faire battre les ailes
Ce soir on re-parierait dans l’enceinte de la vie
Quand on marche ensemble on se sent comme les princes de la nuit (princes de la nuit)
Il me rappelle qu’on a qu’une vie
Et qu’il y’a pas de place pour les faibles
Chaque soir il me supplie de lui faire battre les ailes
Ce soir on re-parierait dans l’enceinte de la vie
Quand on marche ensemble on se sent comme les princes de la nuit (princes de la nuit)

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.