CORRIGER LES PAROLES

Paroles: Mec de cité

Do Brazil
Mec de cité veut faire que des billets, bébé, j'ai dû t'oublier
Oublier, bébé, j'ai dû t'oublier

Debout tous les matins, les fes-keu nous attendent, dans la gova, j'ai tout éteint
Irréversible est la veste, le pétard de la veille me fait tousser à toute patate
Je me fais courser donc j'ai tout jeté par terre, j'ai laissé le 3.5.7 sous l'matelas (sous l'matelas)
J'ai tout éteint, regarde mon cœur bat sous le bruit des balles
Vie de traficanté, maman n'est pas contente, j'suis dans la ville, la zone est alimentée
Tout est droit, Fleury, Détroit, le frérot veut des mandats
22, 22, y a les bleus, igo, j'ai dû m'en aller (ouais), vroum vroum, j'suis dans le 4x4 dans l'allée (ouais)
Quatre-vingts-seize heures, les poucaves sont déjà en soirée (méchant)
Maintenant, la mumu joue les cavaliers, Kalash', ils vont cavaler
Sauvage dans cage d'escalier, serein devant les cages
Mec de cité veut faire que des billets, bébé, j'ai dû t'oublier

Deux-trois voyous dans l'Clio (deux-trois voyous dans l'Clio)
Attends, j'ressers un autre client (attends, j'ressers un autre client)
Ici, les snitchs se font shooter (ici, les snitchs se font shooter)
J'fais 96 sans dire de nom (oh non, non, non)
On est gang depuis l'départ, nous (nous), hors de question qu'on t'pénave (hors de question qu'on t'pénave)
Le pochtar agrafé dans l'four (dans l'four), c'est d'la patate qu'on bédave (c'est d'la patate qu'on bédave)
La monnaie, la monnaie, la monnaie, ouais
La monnaie, la monnaie, la monnaie, ouais, ouais
La monnaie, ouais (ouais), la monnaie, ouais

Fumée épaisse, j'suis dans l'A45, mon pénave, il fait que d'sonner
Sa mère si demain, j'la mets enceinte, j'sais pas si j'vais rester ou m'sauver (mmh)
Et ma kichta, elle est plastifiée (mmh), elle traîne dans ma sacoche avec mes clopes (mmh)
Eux, c'est des traîtres, il faut pas s'y fier (mmh), ça s'voit dans son regard, qu'il peut donner ses potes
J'me tais, j'observe, j'regarde comment ils sont, si ça m'va pas, j'me taille, j'ai une mission
Deux heures du mat', p'tite brune, cheveux lissés, j'lui mets sa part dans toutes les positions, owh
Depuis l'départ, on est gang, nous, depuis p'tits, dans les problèmes, ouais
Les années passent et les payes doublent, j'y repense seul à l'hôtel, ouais
Dans un cinq étoiles, j'réfléchis mieux (j'vais mieux), j'ai fumé la cons', j'ai les p'tits yeux, ouais
Deux tartes par mensonge, on est quittes, vite, j'repars en concert avec l'équipe
Ça détaille cent pour un te-shi, ça trahit pour du tos-ma
Claquer des sommes pour des raclis, j'préfère l'donner aux clochards

Deux-trois voyous dans l'Clio (deux-trois voyous dans l'Clio)
Attends, j'ressers un autre client (attends, j'ressers un autre client)
Ici, les snitchs se font shooter (ici, les snitchs se font shooter)
J'fais 96 sans dire de nom (oh non, non, non)
On est gang depuis l'départ, nous (nous), hors de question qu'on t'pénave (hors de question qu'on t'pénave)
Les pochtars agrafés dans l'four (dans l'four), c'est d'la patate qu'on bédave (c'est d'la patate qu'on bédave)
La monnaie, la monnaie, la monnaie, ouais
La monnaie, la monnaie, la monnaie, ouais, ouais
La monnaie, ouais, la monnaie, ouais

Mec de cité veut faire que des billets, bébé, j'ai dû t'oublier
Oublier, bébé, j'ai dû t'oublier
La monnaie, la monnaie, la monnaie, ouais
La monnaie, ouais, ouais, La spé
  Poster par  |  il y a 3 mois  |  Artiste : Yaro