Zikxo - 22 Temps

Par  |  il y a 3 mois  |  Artiste : Zikxo
Zikxo - 22 Temps

Zikxo

22 Temps

  Contributeurs : 0

Paroles - lyrics: 22 Temps

[Intro]
C'est l'histoire de ma vie, so
Ouais, ouais, ouais
Ouais, ouais, ouais
Vingt-deux, eh

[Couplet 1]
Janvier 95, j'vois l'jour sur Paris
On m'donne des coups, j'encaisse déjà dès l'départ
J'attends d'voir c'qu'on m'réserve, j'monte déter' sur l'ring
J'me débrouillerai [?] en attendant ma sonnerie
J'ferai tout ce qu'il y a à faire, j'tenderai la main à un frère
Et pour bien commencer ma life, j'irai voir l'daron à Fresnes
À peine trois ans, c'est la merde, j'redéménage sur Bondy
J'change juste de rue, ça fera l'affaire, crois pas qu'on quitte les taudis
Premiers pas, [?] avec Ousszep à chaud, 98 on a l'seum
On s'met des tartes au terrain d'jeu, adrénaline dans l'action
Égratignés quand on rentre en classe
Y avait Adem aussi, il est parti plus tard
Pour comprendre c'qui s'passe, ça a mis du temps
On s'doutait pas à la maternelle, qu'allait l'tirer vers l'paradis
Parce que des souvenirs dans l'cœur, tous menottés dans la poitrine
Il reste du texte ou il reste quelques larmes à verser, dans ce monde inversé
Les temps sont durs, chacun piétine, chacun son but
Depuis l'époque de la tétine, on est condamnés face au monde
En pleine inspiration, vas-y découpe le beat
J'vais pas cracher dans la soupe, j'suis de l'époque Beat de Boul
L'école du 9-2, le pont d'Sèvres et Zox
J'vais changer l'blaze, j'remplacerai le "s" par un "x"
Ma mif vient du 9-4, j'écoute Mafia K'1 Fry
Enfoiré, j'transmets un message
J'arrive au CP, j'rencontre mes frères, mes sœurs
[?] Lacoste, ouais même si on a pas l'même sang
On s'bordera, ça va durer jusqu'au CM2
On s'embrouillera avec des mecs jusqu'à ce qu'on s'rende compte qu'on s'aimait bien
Madame La Pouja nous met "La Boulette"
Donc en primaire que du Diam's, [?] me l'a donné
Tous les jours, y avait le son à fond, dans nos salles de classe
On étudiait Mélanie, disait qu'cette femme était puissante
Tu t'rends compte, on avait 10 piges, toutes ces années sont précieuses
Pas une journée sans bêtise, maintenant c'est pour les sommes
J'rencontre [?] à Prévert, c'est mon collègue
Attention la vie, on débarque au collège
[?] c'est Bondy [?]
Salto arrière flottaient mes 13
J'étais connu dans tout l'secteur, parce que j'escaladais la mairie
J'ai toujours vécu en péril, j'étais seul livré à mes risques
Maintenant j'veux passer en télé, par la même occase vendre des disques
On tag vos meufs, on a du flow, on a du vice
Va demander à Paname, à c't'époque, c'est qui les virus
Du sale en aprem' All Star, à la fin toujours on s'tape
Parce que c'était nous les re-sta avant les aller-retour au shtar
On était jeunes et excités, d'Bondy à Saint-Denis, demande à Landy
Quand on sortait les p'tits pas d'danse, c'est nous à la fin qu'on applaudissait
T'inquiète quoi qu'on disait, faut croire en son business
Rester focus, discret, faire croquer son beef steak qu'avec la mif
Viser genre le trône du calif, j'vais leur faire savoir qu'on arrive
Donc 15 ans j'commence à prendre le mic pour cible
[?] C4 explosif
Merci mon pote pour toutes ces années d'rap déter
C'est toi et toute l'équipe qu'avez déclenché tout l'pétard
Tu vois j'rappe encore, j'suis déter', j'm'arrête pas d'tenter
J't'avais dit qu'j'y arriverai, s'il fallait les mains gantées
Maintenant j'rentre au lycée, j'rencontre [?]
Pendant cinq ans ensemble, on fera mouiller ces salopes
De Bondy à Boboche, c'est fou, comme on rappe atroce
Et qu'on fait du sale en I, les jours de balade en cross
"93 en force", on criait dans tous les sens
Coincés dans l'délire d'enfance ou derrière les barreaux du zoo
Entre 16 et 17 ans, j'défonce tout l'net, j'rêve que d'rap et tourner
Et tout c'qui allait arriver, j'en savais rien du tout
J'étais juste trop fan du truc
Le buzz monte et il redescend sans arrêt, y a trop d'questions
On veut partir en encaissant, plusieurs climats en transition
Avec p'tit bag, combinaison, le flow et la technique naissent
Tous vos rappeurs au bout des ongles, on effrite à pleine vitesse
Y avait Crash, ça rappait à la gare dy-Bon
Parking privé, ouais ouais, posté les trois quarts du temps
Verse toute la rage sur un titre, à la fin qu'en sera-t-il ?
Va falloir croquer dans la vie et mec, va pas falloir s'rater
J'ai voyagé sa mère mon pote, j'me suis ouvert l'esprit
J'ai appris à reconnaître les faux, selon la valeur du prix
On n'est pas fait pour les guignols, nous on veut des hôtels en Turquie
Donc on s'éloigne évidemment, et encore pire, on retient
Putain j'dois rien à personne, y avait que mes deux p'tits frères
Ma mère, mon père et mon équipe dans les périodes froides comme l'hiver
J'ai monté mes clips tout seul parce que ces chiens ils m'esquivaient
Aujourd'hui les vrais, ils m'écoutent, c'est la seule chose qui m'fait kiffer putain

[Pont]
(J'te raconterai la suite plus tard, mec)
Faut qu'j'en place une pour ma mère
(Z.I.Cayenne)

[Couplet 2]
Maman j't'aime, plus que tout au monde
J'le dis toujours dans mes textes, parce que j'sais pas l'dire autrement
T'as fait d'nous des hommes, t'as su tenir la maison
J'pourrai jamais t'remercier à part à travers mes sons
Maman j't'aime, plus que tout au monde
J'le dis toujours dans mes textes, parce que j'sais pas l'dire autrement
T'as fait d'nous des hommes, t'as su tenir la maison
J'pourrai jamais t'remercier à part à travers mes sons

[Outro]
C'est l'histoire de ma vie
Prépare-toi, on arrive

Bilal
Bilal
TEAM HHS
     

  COMMENTAIRE(S)

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.